Indonésie : début d'une campagne de vaccination massive avec des doses de Sinovac 

L’Indonésie a lancé jeudi sa grande campagne de vaccination massive contre le nouveau coronavirus. Les personnels de santé seront le principal groupe prioritaire à être inoculé, un jour après la vaccination du président Joko Widodo. Ce dernier a reçu le premier vaccin développé par le laboratoire pharmaceutique chinois Sinovac Biotech.

Une opération de grande ampleur a ainsi eu lieu en matinée à l’Hôpital Cipto Mangunkusumo dans le centre de Jakarta.

Au moins 25 employés de cet hôpital public ont été inoculés, a précisé sa directrice, Lies Dina Liastuti, lors d’une conférence de presse. Selon elle, environ 6.000 personnels de santé amenés à y soigner des patients infectés ou non devront être vaccinés périodiquement.

“Merci au gouvernement d’avoir permis aux personnels de santé de bénéficier d’une protection en leur fournissant le vaccin contre le COVID-19”, a salué Mme Liastuti.

Le vice-ministre de la Santé Dante Saksono, qui a lui-même été inoculé jeudi dans cet hôpital, a déclaré qu’environ 1,4 million de personnels de santé à travers le pays seraient vaccinés progressivement avant que ne vienne le tour des fonctionnaires.

Selon lui, l’immunité devrait apparaître entre deux et six semaines après l’injection de la deuxième dose du vaccin. Mais ceux qui ont été vaccinés doivent encore respecter des protocoles sanitaires, a-t-il averti.

Le vice-ministre a exprimé l’espoir que cette campagne de vaccination massive aidera son pays à atteindre l’immunité collective après que 70% des 270 millions d’habitants auront été vaccinés.

L’Agence nationale des produits alimentaires et médicamenteux (BPOM) avait délivré lundi une autorisation d’utilisation d’urgence du vaccin Sinovac après avoir obtenu les résultats provisoires de ses essais de phase terminale dans le pays.

Ce vaccin a également été déclaré halal par le Conseil indonésien des oulémas (MUI), c’est-à-dire convenable pour une utilisation respectueuse de la loi islamique.

L’Indonésie a commandé au total 125,5 millions de doses du vaccin Sinovac. A l’heure actuelle, trois millions de doses prêtes à l’emploi, qui ont été livrées en deux lots en décembre dernier, ont été distribuées dans les 34 provinces du pays.

Mardi, 15 millions de doses supplémentaires de matières premières du vaccin Sinovac ont été livrées à l’aéroport Soekarno-Hatta de Jakarta. Elles seront transférées au siège du fabricant national de vaccins Bio Farma dans le Java occidental pour être transformées en doses prêtes à l’emploi.

Le président Widodo a annoncé la semaine dernière que son pays avait commandé 329,5 millions de doses auprès de divers laboratoires. Outre les vaccins de Sinovac, l’Indonésie a également passé des accords avec l’Anglo-suédois AstraZeneca et l’Américain Novavax, entre autres.

L’Indonésie prévoit de vacciner environ 180 millions de personnes, soit les deux tiers de la population sur une période de 15 mois. Les vaccins seront proposés gratuitement à tous les habitants.